Si tu aimes, share the green love
  • 23
    Partages

J’utilise des cosmétiques bio depuis environ 3 ans.

Ayant une peau sensible et capricieuse, j’ai toujours appliqué, depuis l’adolescence, des produits dermatologiques conventionnels.
J’ai cependant été attirée, plusieurs fois, par les soins biologiques.
J’avais fait des essais, il y a déjà quelques années d’ailleurs, mais je n’avais pas été convaincue à l’époque.

Si j’y réfléchis, prendre soin de ma peau en utilisant des cosmétiques plus clean me correspond bien, moi qui ai toujours été soucieuse des produits que j’utilisais.

Routine naturelle biologique : eaux florales

 

Et puis un jour, je rencontre une esthéticienne géniale qui me conseille certains produits Dr Hauschka, produits qu’elle ne vendait même pas d’ailleurs.

Ils seraient faits pour moi selon elle – j’ai une peau mixte, sensible, ultra déshydratée.

Sur ses conseils je teste le lait nettoyant Dr Hauschka pour me nettoyer le visage matin et soir, à utiliser sur peau humidifiée, comme un gel.

Les cosmétiques bio ont métamorphosé ma peau ! Je les recommande notamment aux peaux acnéiques. Click To Tweet

 

L’étape du nettoyage avec des cosmétiques bio

Je suis donc venue au bio par les produits nettoyants.
Pour savoir ce que sont exactement les cosmétiques bio, c’est ici.

Le nettoyage tout doux sans tensioactifs

Un peu sceptique au départ, je me laisse tentée. Ma peau déshydratée tirant de plus en plus, je commence donc à tester ce produit.

Je craignais notamment que ce lait ne nettoie pas suffisamment ma peau, qu’il ne bouche mes pores.

Que nenni! Bien au contraire, vu qu’il ne mousse pas, il m’apporte enfin la douceur dont j’avais besoin et laisse sur ma peau un voile de protection sans toutefois la graisser.

C’était il y a 4 ans et depuis, il en traîne toujours un flacon sur l’étagère de ma salle de bain.
Lait nettoyant de Dr Hauschka ma peau te remercie !

Aperçu du lait nettoyant Dr Hauschka

 

Entre temps, lors d’un séjour à Nice, je fais un diagnostic de peau à l’Institut l’Appart 22.

La prise de conscience de mon type de peau

Laetizia et Jessica, les 2 sœurs qui tiennent ce salon, arrivent enfin à me faire comprendre, que ma peau n’est pas grasse et que mes pores sont « tout fins et resserrés ». Je revois encore Laetizia me mimant cela.

Jessica, la maquilleuse, me certifie, qu’avec la dose de crème bien riche que sa sœur venait de m’appliquer dix minutes plus tôt, une réelle peau grasse brillerait déjà.

Bon, je finis par me rendre, je n’ai pas la peau grasse… à peine mixte et encore.

Etant donné que je voulais tester une huile démaquillante, Laetizia me conseille celle de Dermalogica même si elle n’est pas naturelle (je n’étais pas encore passée au tout bio).
Elle me faisait de l’œil depuis un moment.

Comme elle m’assure qu’elle ne contient pas d’huiles minérales – ingrédients que je souhaitais éviter – mais des huiles végétales, je vais tenter le coup (j’avais des lacunes niveau décryptage de compo à l’époque).

La seconde grande révélation de ma routine plus naturelle a donc pris place.

 

Le démaquillage à l’huile végétale

Là encore, je redoutais d’utiliser une huile sur mon visage. Le cliché, selon lequel elle boucherait mes pores, rôdait dans mes pensées.

J’entendais souvent les bienfaits de cette technique de démaquillage mais j’hésitais.

Et puis, je me suis enfin, jetée à l’eau et je fus agréablement surprise.

Je gagne du temps au démaquillage, ma peau n’est plus malmenée par les cotons. Elle est plus confortable.

Au bout d’un mois, ma peau ne brille plus du tout, elle est beaucoup plus nette.
Je n’ai plus une once de gras sur la figure. Je découvre la vrai nature de ma peau.

Aperçu de l'huile démaquillante biologique Cattier

 

Les esthéticiennes avaient raison. Ma routine n’étant pas adaptée, ma peau agressée se défendait en produisant du sébum.

On entend souvent ce principe. On croit toujours qu’il ne s’applique qu’aux autres mais qu’il ne nous concerne pas.

J’avais pourtant l’impression d’en prendre soin en utilisant des produits pour peaux sensibles.
Mais non, lorsque l’on a une peau à tendance acnéique, on fait souvent une fixation et l’on pense, souvent à tort, avoir une peau grasse.

Rien qu’en modifiant l’étape du nettoyage matin et soir, je constatais déjà des améliorations sur l’état de ma peau.

Cette étape est vraiment la plus importante dans une routine, je l’ai bien compris.

Si vous agressez votre peau en utilisant le mauvais produit, vous pourrez utiliser les meilleurs soins par la suite, votre routine sera faussée et ses effets réduits.

Devant de tels progrès auxquels je ne m’attendais absolument pas, je décide de n’utiliser que des produits biologiques, dans un premier temps pour éviter les silicones et les huiles minérales.

 

Des produits bio sans silicones, ni huiles minérales

J’avais souvent lu que les silicones et les huiles minérales étaient occlusifs c’est-à-dire qu’ils bouchaient les pores et qu’ils n’étaient donc pas recommandés en cas d’acné.

Le souci est que ces derniers entrent dans la composition de quasiment tous les produits de soins conventionnels.

J’avais l’habitude de me fier à la présence de la mention « non comédogène » avant d’acheter mes produits. J’ai appris que celle-ci n’était pas vraiment une garantie.

Voilà la principale raison qui m’a confortée à passer au naturel et ses formules plus clean.

Routine naturelle biologique : huiles végétales

 

Ce n’est pas un mythe, les substances évoquées ci-dessus obstruent les pores.
Elles sont vraiment à mettre de côté en cas de peaux grasses ou d’acné.

Au fur et à mesure, votre grain de peau sera beaucoup plus net et présentera moins de comédons et de boutons.

Dorénavant, avant l’achat d’une crème, je scrute sa composition.
Je commence par utiliser les crèmes Dr Hauschka après le succès rencontré avec le lait. Et je dois dire que, là aussi, j’ai vu une différence sur mon grain de peau.

La dernière grande étape dans ma conversion au naturel aura été l’utilisation des huiles végétales et du gel d’aloe vera.

 

Le pouvoir des huiles végétales et du gel d’aloe vera

C’est l’huile au rosier sauvage de la marque Pai qui m’a fait comprendre le pouvoir des huiles végétales.

Les nombreux avis positifs sur ses vertus cicatrisantes ont eu raison de moi et je n’ai jamais regretté ce choix.

J’ai pu constater ses effets sur mes cicatrices d’acné et mes rougeurs liées à la couperose au bout de 2 mois.

J’ai, à ce moment, atteint un autre pallier dans la métamorphose de ma peau et je pèse mes mots en disant cela.

Autre belle découverte, en matière d’huiles végétales, l’huile de nigelle qui est un allié de taille dans la lutte contre les imperfections.
Je l’accompagne du gel d’aloe vera qui sera bénéfique, quant à lui, pour apaiser et cicatriser.

Routine naturelle biologique : produits phares

 

Cette nouvelle routine couplée au sérum hydratant à l’acide hyaluronique d’Evolve me permet de découvrir une nouvelle peau, une belle peau même, presque normale et plus hydratée. Pour en savoir plus sur ce sérum c’est par ici.

Je dis, presque normale, car j’aurai toujours une peau réactive et sensible même si elle se porte beaucoup mieux aujourd’hui.

m à l'acide hyaluronique Evolve

Petit à petit, à force d’utiliser des produits avec de belles compositions, je ne veux plus appliquer sur ma peau les ingrédients sujets à controverse que l’on retrouve en cosmétologie conventionnelle.

Je peux donc dire que ma routine visage est devenue naturelle.
Si bien que je suis passée, également, au maquillage bio, surtout pour les produits teints.

Je vous explique les raisons pour lesquelles nous devrions utiliser du makeup bio dans cet article.

 

Le maquillage, les produits corps et cheveux bio

Je me suis dis pourquoi faire autant attention aux ingrédients de mes soins si c’est pour appliquer par la suite des produits makeup conventionnels.

Il m’arrive encore de craquer pour quelques produits non naturels, surtout des fards à paupières, mais la majeure partie de ma trousse à maquillage est, aujourd’hui, green.

Et là encore, les résultats peuvent être excellents et bien loin des clichés sur le maquillage bio.

J’ai ensuite décidé de consommer des produits corps et cheveux à la composition plus saine et, encore une fois, j’en suis amplement satisfaite.

La découverte de masques avant shampoings à base de poudre de plantes, d’huiles végétales et de gel d’aloe vera scellera définitivement mon amour pour les produits naturels.

D’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur les compositions des shampoings, je t’offre des fiches bonus récapitulatives.

Reçois tes FICHES BONUS CHEVEUX en cadeau

 

Vive le green ! Tentez vous aussi l’expérience.
Que vous ayez un petit budget ou un budget plus extensible.
Que vous aimiez les produits aux formules toutes simples ou ceux plus luxueux avec des compositions plus recherchées.
N’ayez pas d’a priori, on trouve de tout en cosmétologie naturelle, y compris de chouettes textures dans de beaux packagings

Que vous veniez au bio par une démarche plus superficielle, comme la mienne au départ, ou que vous souhaitiez consommer mieux en évitant les perturbateurs endocriniens et les substances polluantes que l’on trouve dans les produits conventionnels, le bio vous ouvrira les bras, donc allez-y.

N’ayez pas peur de franchir le pas, même si cela peut vous paraître un peu difficile au départ, même si vous avez l’impression d’être perdue.
Tentez l’aventure et n’hésitez pas, je suis là si besoin. Même si je suis loin de tout maîtriser, je peux vous aider.

Si vous êtes déjà passées au bio, n’hésitez pas à nous donner vos astuces en commentaire.

Sur ce, je vous laisse, ma routine cosmétique m’attend !

Greenement,

Signature Laeti


Si tu aimes, share the green love
  • 23
    Partages

2 comments on “Pourquoi j’ai commencé à utiliser des cosmétiques bio ?”

  1. Tu as une sacré collection d’eau florale. Ici je suis en train de finir Camomille et je vais passer à Géranium, ça va sentir nettement meilleur.
    On m’a offert une crème visage Dr Haushka, j’ai hâte de finir mon tube actuel pour changer.
  2. J’avais une eau florale de chez Bioflore et elle sentait bon mais c’est vrai que les odeurs varient d’une marque à l’autre.
    Je n’ai jamais essayé l’eau florale de géranium par contre.
    J’espère que tu aimeras ta crème Dr Haushka, c’est vraiment une marque de qualité !

    Bonne journée

    Laeti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *